Une équipe pour :^1000

Une équipe pour :
Augmenter votre performance digitale

Une équipe pour :
Mesurer votre retour sur investissement

Une équipe pour :
Augmenter votre notoriété

Une équipe pour :
Développer votre machine à conversion

Une équipe pour :
Fidéliser votre audience sur les réseaux sociaux

eTeamsys, un moteur
pour votre croissance.^4000

Des experts certifiés en^1000

Des experts certifiés en
`SEA`

Des experts certifiés en
`SEO`

Des experts certifiés en
`ANALYTICS`

Des experts certifiés en
`DISPLAY`

Des experts certifiés en
`RTB`

Des experts certifiés en
`EMAILING`

Des experts certifiés en
`DEVELOPPEMENT`

Des experts certifiés en
`RESEAUX SOCIAUX`^1000

La rentabilité^1000,
Votre challenge^1000,
Notre objectif^2500.^2500

Comprendre votre trafic : les pièges à éviter

Trafic_blog.png

L’analyse approfondie de votre trafic est toujours révélatrice des forces et faiblesses de votre site. S’arrêter à la quantité de visiteurs peut vous faire croire que votre site est en pleine santé alors qu’il ne convertit pas ou n’atteint pas vos objectifs. Il est donc primordial de comprendre votre trafic. Nous ne reviendrons pas en détail dans cet article sur votre stratégie webmarketing, pourtant chaque donnée analysée doit correspondre à un objectif que vous vous serez fixé.

 

Le taux de rebond

Il est l’un des premiers éléments à surveiller régulièrement. Il représente le taux de visiteurs qui quittent votre site après n’avoir visité qu’une seule page. Exprimé en pourcentage, plus le chiffre est élevé, plus vous perdez de visiteurs dès leur première page lue. Si en plus la durée de visite est très basse, il se peut que l’expérience de votre site soit si mauvaise qu’elle décourage les visiteurs (site trop lent, design qui n’inspire pas confiance…)

On peut lire un peu partout sur le net qu’un taux supérieur à 50 % est catastrophique. Il est important de rationaliser cette information. En effet, il faut prendre en compte le type de site et l’information qu’il propose. Selon que vous serez un site de vente en ligne ou un site éditorial, les données ne sont pas les mêmes.

Le site éditorial propose des articles nombreux et les internautes arriveront sur une page parce qu’elle répond à leur question et le quitteront une fois la réponse obtenue. Cela n’empêche pas une fidélisation de l’internaute qui appréciera votre contenu, mais il ne viendra pas lire plusieurs articles d’un coup. Un taux de rebond élevé n’est donc pas forcément problématique, cela est même plutôt une bonne chose dans ce cas précis : vous répondez précisément aux questions de votre audience.

Concernant un site marchand, un taux de rebond élevé est effectivement plus problématique. Le but recherché est de vendre et ce processus amène à parcourir plusieurs pages : la page d’un produit, le panier, la validation, le paiement, etc. Sans compter que nous avons tous tendance à parcourir un site marchand comme les rayonnages d’un supermarché, en flânant au fil des pages. Dans ce cas, on visera un taux de rebond inférieur à 50 %.

 

Filtrer le Trafic Spam

Dans les sources de trafic d’un site internet, on identifie les vecteurs suivants :

Organic : qui provient des moteurs de recherche

Direct : quelqu’un qui aurait tapé votre adresse directement dans la barre de recherche, qui aurait cliqué sur un favori de son navigateur ou qui aurait suivi un lien que Google n’arrive pas à analyser.

Social : trafic provenant des réseaux sociaux

Referral : qui provient d’autres sites ayant pointé des liens vers certaines de vos pages.

Dans le dernier cas, on peut trouver du trafic spam. Celui-ci provient essentiellement de robots, ce sont des visites fictives donc qui augmentent votre trafic et faussent vos analyses. Au-delà du trafic apparent, ils font monter le taux de rebond et diminuent la durée des visites. Filtrez au plus vite ces visites, provenant souvent de Russie ou d’Asie. Nous avons vu dans un article précédent comment supprimer le trafic spam de Google Analytics. Ajouter un lien vers l’article Google Analytics : Maîtrisez l’analyse de votre trafic)

 

Pistez vos conversions et vos micro/macro conversions 

Une conversion est une action précise et attendue de votre part par un visiteur sur votre site. Ces conversions ont pour but de fidéliser votre visiteur et de le faire passer d’anonyme à habitué, de lead à prospect, puis à client.

On notera ainsi différentes actions :

  • L’inscription à une Newsletter,
  • Le téléchargement d’une ressource sur votre site,
  • Un mail envoyé par le formulaire de contact,
  • Une vente…

On distinguera alors deux types de conversions :

  • Les micros-conversions qui sont une série d’actions (newsletter, webinar, téléchargement) visant à amener l’internaute jusqu’à l’objectif principal de votre site (un achat par exemple)
  • La macro-conversion qui représente justement l’objectif principal.

Ainsi, les micros-conversions sont tout autant de petites pierres guidant votre prospect, étape par étape, jusqu’au but ultime pour lequel il n’était certainement pas prêt lors de sa première visite sur votre site.

Il pourrait être utile de créer une image représentant l’entonnoir d’achat, reprenant plusieurs étapes (newsletter, téléchargement de ressource, devis, achat)

Imaginons que vous teniez une boutique en ligne. Votre visiteur arrive pour la première fois sur votre site, il parcourt différents articles, mais n’est pas décidé, comme c’est souvent le cas. Pour ne pas le perdre totalement, vous allez lui proposer de s’inscrire à votre lettre de nouvelles qui lui proposera régulièrement des offres et coupons de réduction. De cette façon, vous êtes à peu près certain qu’il reviendra vous rendre visite. Votre campagne d’emailing devra attiser sa curiosité et son envie d’achat afin de concrétiser votre macro-conversion.

Pour suivre ces actions, il faudra créer des objectifs dans Google Analytics pour chacune de vos micro-conversions. Dans Google Analytics, rendez-vous dans l’onglet Administration/ Vue/ Objectifs/ Nouvel objectif. En utilisant l’URL de vos pages de remerciement (après s’être inscrit à votre newsletter, après avoir téléchargé une ressource…), vous allez pouvoir capter chaque passage sur ces pages et donc chaque objectif atteint.

Ce tracking efficace du parcours de vos clients vous permettra d’analyser les forces et les faiblesses dans votre entonnoir de vente. Y a-t-il une conversion qui ne fonctionne pas ? Peut-être faut-il retravailler le Call to Action pour améliorer le taux de conversion. Si vous ne tracez pas ces usages avec Google Analytics, vous perdrez irrémédiablement bon nombre de potentiels clients.

Concernant les macro-conversions, vous utiliserez toujours les Objectifs de Google Analytics, mais il faudra également paramétrer la page que votre client voit après un achat comme une page d’objectif de transaction de commerce électronique. Pour cela, il faudra ajouter le code de suivi du commerce électronique pour collecter et analyser les données d’achat et de transaction de votre site.

Vous pourrez ensuite suivre le chiffre d’affaires de votre site dans Google Analytics en passant par Conversions/Commerce électronique.

 

Conclusion

Si vous souhaitez plus de détails sur la façon de mettre en place les micros et macros conversions ou si vous souhaitez être accompagné dans cette démanche, contactez-nous. La procédure est longue et il nous faudrait plusieurs articles pour en venir à bout et être véritablement exhaustif. N’oubliez pas l’aide de Google Analytics, très complète et accessible si vous êtes familier de l’outil d’analyse de Google et du développement Web.

Google Analytics est un outil incroyablement puissant et gratuit. Analyser ses données de trafic vous offre la possibilité de comprendre ce qui fonctionne et ce qui peut être amélioré. C’est également l’opportunité de suivre le fonctionnement de vos clients et de comprendre leur parcours d’achat et comment mettre en place les bons outils pour convertir plus rapidement.

Définir ses objectifs et analyser ses résultats, c’est la base de la réussite pour un site e-commerce. Démarrer sans ces bonnes fondations, c’est s’élancer dans une course d’orientation les yeux bandés. Peu de chances d’arriver à destination !

Et vous, comment analysez-vous les résultats de votre site web et quels outils utilisez-vous ?

 

john

Passionné par les techniques de marketing digital depuis 10 ans, j'en ai fait mon métier. Arrivé chez Eteamsys en 2015, mon rôle est de faire le lien entre les clients et l'équipe technique pour atteindre les objectifs fixés. Analyse, performance, ROI, SEO, SEA, SEM, e-business sont mes mots-clefs et Google Analytics est mon ami.