Une équipe pour :^1000

Une équipe pour :
Augmenter votre performance digitale

Une équipe pour :
Mesurer votre retour sur investissement

Une équipe pour :
Augmenter votre notoriété

Une équipe pour :
Développer votre machine à conversion

Une équipe pour :
Fidéliser votre audience sur les réseaux sociaux

eTeamsys, un moteur
pour votre croissance.^4000

Des experts certifiés en^1000

Des experts certifiés en
`SEA`

Des experts certifiés en
`SEO`

Des experts certifiés en
`ANALYTICS`

Des experts certifiés en
`DISPLAY`

Des experts certifiés en
`RTB`

Des experts certifiés en
`EMAILING`

Des experts certifiés en
`DEVELOPPEMENT`

Des experts certifiés en
`RESEAUX SOCIAUX`^1000

La rentabilité^1000,
Votre challenge^1000,
Notre objectif^2500.^2500

Snapchat ADS : la régie publicitaire préférée des consommateurs ?

Nurturing3_SMO03_Website.jpg

Depuis son lancement en 2011, Snapchat a fait des progrès énormes. Au point qu’il a dépassé Twitter grâce à ses 166 millions d’utilisateurs actifs par jour, dont 8 millions pour la France. Trois milliards de snaps sont envoyés chaque jour ! Ses utilisateurs sont extrêmement fidèles et se connectent 18 fois par jour en moyenne pour un total de 30 minutes quotidiennes.

Comment les utilisateurs perçoivent-ils les Snap Ads ?

En plus d’avoir les utilisateurs parmi les plus engagés, Snapchat semble également réunir les plus conciliants face à la publicité. Make Me Reach a produit une étude en partenariat avec l’IFOP afin d’en savoir davantage sur le comportement et la perception des utilisateurs du réseau social vis-à-vis de la publicité.

On découvre ainsi que les « Snap aficionados » n’ont pas de préférence sur la publicité sous forme d’image ou vidéo. La moitié d’entre eux apprécient les images, car elles leur laissent plus de temps pour apprécier le produit et retenir la marque. Les autres préfèrent la vidéo pour mieux ressentir l’expérience de la marque.

Plus de la moitié des utilisateurs se souviennent avoir vu une publicité sur Snapchat. Ce pourcentage grimpe encore pour les utilisateurs les plus actifs, ceux qui passent plus de 20 minutes par jour sur Snapchat. Ceux-ci mémorisent pour 69 % la publicité qu’ils viennent de voir.

Le format publicitaire responsable de l’adhésion des utilisateurs

La publicité sur Snapchat est parmi les moins intrusives de toutes les régies publicitaires et c’est certainement ce qui détermine la perception très positive des utilisateurs.

En effet, ils peuvent décider de zapper une publicité simplement en cliquant sur l’écran. Difficile de faire plus simple. Il n’y a même pas de compte à rebours comme on peut en voir ailleurs. La publicité démarre et si elle vous dérange, vous la passez sans difficulté. C’est un véritable atout pour Snapchat.

Si les annonceurs peuvent ne pas apprécier cette facilité, elle est pourtant nécessaire à l’heure où même Google s’engage à bloquer les publicités trop intrusives.

69 % des utilisateurs pensent qu’avoir le choix de voir ou ne pas voir les Snap Ads est plus attirant que les systèmes publicitaires des autres réseaux sociaux. Les "Millenials" sont également très sensibles à ce pouvoir qui leur est laissé : 73 % déclarent apprécier la publicité sur Snapchat grâce à cela.

L’impact des SnapAds

Cela se traduit par le fait que 61 % des utilisateurs ne passent pas les SnapAds ! Finalement, il semblerait que l’utilisateur soit plus conciliant avec la publicité lorsque :

  • elle n’est pas intrusive (Snapchat)
  • elle répond à ses besoins (Google Ads).

La publicité sur Snapchat n’est pas déguisée en une publication classique, contrairement à ce qui peut se faire sur Google, Twitter ou Facebook. La pub est clairement annoncée avec une mention en bas de l’écran.

30 % des utilisateurs regardent les publicités jusqu’à la fin, ce qui est plus que sur n’importe quel autre réseau. Certes, les publicités sont moins longues, mais peut-être est-ce le secret également ?

Plus de la moitié des utilisateurs de Snapchat apprécient découvrir de nouvelles marques au travers des pubs présentées. Mieux encore, 71 % des utilisateurs se disent influençables dans leur désir d’achat par les publicités Snap. Cependant, il en faudra plus pour convaincre les "Millenials" qui ne sont que 32 % à se sentir influencés.

lucy