Comment le SXO va devenir indispensable à votre stratégie

article-1200x628-comment-le-sxo-va-devenir-indispensable-a-votre-strategie.jpg

Et si nous vous disions que, pour être bien référencé, une bonne stratégie SEO c’est bien, mais que d’ici peu cela ne sera peut-être plus suffisant ?

Depuis quelque temps maintenant, l’acronyme SXO est de plus en plus utilisé par les professionnels.

Nous vous proposons ici de décortiquer ce terme et de comprendre ce que cela va apporter concrètement à votre stratégie de marketing digital.

Qu’est-ce que le SXO ?

Le SXO ou « Search eXperience Optimization » se concentre sur l’optimisation de la recherche du point de vue de l’utilisateur. Il s’agit donc d’améliorer l’expérience utilisateur du visiteur, l’objectif est également d’augmenter le taux de conversion.

Alors que le SEO cherche à optimiser le référencement que propose Google, le SXO améliore l’expérience de l’internaute.

Attention, l’objectif n’est pas de remplacer le SEO, mais bien de l’enrichir, de le renforcer, de prolonger ses effets. et de mettre l’utilisateur au centre de la stratégie.

SXO et SEO : complémentaires et bientôt indissociables

Aujourd’hui Google se positionne de plus en plus comme un moteur « de réponse » et non plus comme un moteur « de recherche ». Lorsqu’un internaute se rend sur Google, c’est souvent pour lui poser une question, pour trouver une réponse. Le SXO s’intéresse à l’ensemble du processus de navigation depuis la demande que l’utilisateur introduit sur le moteur de recherche jusqu’à son éventuelle conversion.

L’utilisation des moteurs de recherche évolue et la recherche vocale prend de plus en plus de place. Google étudie toujours plus attentivement la syntaxe et l’intention des requêtes. Sachant cela, l’objectif de votre site doit être de donner la meilleure réponse possible à la question que se pose l’internaute. Pour ce faire, il faudra de plus en plus optimiser vos contenus afin qu’ils soient en phase avec les questions que se posent vos prospects, et plus uniquement avec un ensemble de mots clés.

SXO et intention de recherche

Vous l’aurez compris, l’expérience utilisateur est désormais primordiale. Il n’est plus seulement question d’identifier les mots clés recherchés par les internautes, mais bien de comprendre les requêtes dans leur ensemble. C’est pourquoi il faut apporter une attention toute particulière au principe d’intention de recherche.

L’enjeu est désormais de répondre à la question : lorsque vous faites une recherche, quelle est votre intention sous-jacente ? Ces intentions sont aujourd’hui regroupées en 3 types :

  • Intentions de recherches informationnelles

Vous souhaitez faire construire une maison, mais vous hésitez encore entre un projet clé sur porte ou un projet 100 % personnalisé avec un architecte ? Dans ce cas, vous allez sans doute faire une recherche de style « Avantages et inconvénients clé sur porte ». Ou encore, au cours d’une discussion entre amis, vous en venez à parler de la capitale de la Chine, mais vous êtes tous pris d’un doute : est-ce Pékin ou Shanghaï ? Dans ce cas, vous lancerez une recherche de type « Capitale Chine ». Votre intention derrière ces requêtes est de chercher une information.

  • Intentions de recherches navigationnelles

Vous souhaitez vous rendre sur un site internet en particulier. Vous ouvrez votre navigateur et tapez « netflix » dans Google. Vous vous rendez ensuite sur le site de Netflix. Dans ce cas, vous utilisez votre moteur de recherche afin de vous rendre sur un site, une plateforme, bref pour accéder à un contenu que vous connaissiez déjà.

  • Intentions de recherches transactionnelles

Attention, recherche transactionnelle ne rime pas toujours avec transaction. Ainsi, lorsque vous tapez « veste ski homme » ou bien « machine à café pas chère », vous marquez clairement votre intention d’achat. En revanche, lorsque vous tapez « La capitainerie restaurant » ou « télécharger chrome » : la transaction ne se conclut pas forcément avec un échange monétaire.

Pour être bien référencé, comprendre les intentions de recherches devient donc capital.
Pour comprendre les intentions de recherches de vos prospects, il vous faudra aussi connaître au mieux votre audience. Le persona reste le meilleur moyen de connaître votre audience.

Le SXO ou pourquoi le positionnement ne doit plus être votre seule priorité

Le SXO, c’est donc une clé vers l’augmentation de votre taux de conversion. Comment ? En optimisant votre contenu pour les moteurs de recherche, mais également en optimisant l’expérience de l’utilisateur sur votre site internet. Lorsqu’on sait que plus de 60 % des recherches sur Google sont effectuées depuis un smartphone, on comprend aisément l’importance d’un site responsive. Ce n’est pas tout d’arriver dans le top 3 des résultats Google, encore faut-il que l’utilisateur reste sur votre site pour y trouver l’information qu’il cherche.

Désormais, le design, le côté responsive, l’architecture de votre site, vos call to action, la qualité de vos contenus, l’AB testing et les campagnes google optimize sont autant d’éléments qui entrent en jeu en matière de référencement.

Une chose est certaine : SXO et SEO seront de plus en plus liés. Si vous souhaitez être dans le top 10 des résultats de recherche, l’expérience utilisateur devra également faire partie de vos priorités.

Mélanie Wattiez

Diplômée en sciences humaines en 2016, J’ai rapidement décidé de suivre une formation en communication digitale. Suite à cela, je choisis de me spécialiser dans les réseaux sociaux. J’occupe aujourd’hui le poste de Community Manager. A l’occasion, je prête ma plume à la team SEO en tant que Copywriter.