Une équipe pour :^1000

Une équipe pour :
Augmenter votre performance digitale

Une équipe pour :
Mesurer votre retour sur investissement

Une équipe pour :
Augmenter votre notoriété

Une équipe pour :
Développer votre machine à conversion

Une équipe pour :
Fidéliser votre audience sur les réseaux sociaux

eTeamsys, un moteur
pour votre croissance.^4000

Des experts certifiés en^1000

Des experts certifiés en
`SEA`

Des experts certifiés en
`SEO`

Des experts certifiés en
`ANALYTICS`

Des experts certifiés en
`DISPLAY`

Des experts certifiés en
`RTB`

Des experts certifiés en
`EMAILING`

Des experts certifiés en
`DEVELOPPEMENT`

Des experts certifiés en
`RESEAUX SOCIAUX`^1000

La rentabilité^1000,
Votre challenge^1000,
Notre objectif^2500.^2500

Les signes qui prouvent qu'il est temps d'améliorer votre ROI digital

Les signes qui prouvent qu'il est temps d'améliorer votre ROI digital

Être rentable est l’objectif de toute entreprise, mais cela demande des efforts constants et de la patience. De votre côté, où en êtes-vous ? Vos actions marketing génèrent-elles un retour sur investissement élevé ou, au contraire, trop faible ? Découvrez maintenant les signes qui doivent vous alerter.

Des indicateurs de performance en berne

Le retour sur investissement du marketing digital peut paraître compliqué à mesurer. Comment alors savoir si vos campagnes sont une réussite et si vos dépenses sont justifiées ? Afin d’éviter une situation délicate ou de rectifier le tir rapidement, il est primordial que vous gardiez à l’œil les KPI pertinents en fonction de vos objectifs. Cherchez-vous à générer de nouveaux prospects, à augmenter votre nombre de clients ou à fidéliser ceux existants ? Posez-vous la question et réfléchissez aux données qui vont vous permettre de vérifier le bon rendement de vos actions.

Bien qu’il existe de nombreux KPI à surveiller, il y a trois grandes catégories qui doivent attirer votre attention :

  1. Les indicateurs basés sur la performance générale : le nombre de visiteurs, le nombre de leads générés, le temps passé sur votre site ou encore le taux de rebond.
  2. Les indicateurs basés sur les sources de trafic, utiles pour identifier les canaux les plus performants et donc répartir intelligemment votre budget marketing : le trafic direct ou organique, les sites référents, les médias sociaux, l’emailing, les campagnes publicitaires (campagnes d’affiliation ou campagnes display).
  3. Les indicateurs basés sur la performance des campagnes : le taux d’ouverture, de clic et de conversion, le nombre d’interactions, etc.

Après analyse, il ressort que vos activités marketing ne portent pas leurs fruits ? Il est alors temps d’agir et de chercher à comprendre pourquoi.

Un budget marketing élevé pour peu de résultats

Lorsque vous avez élaboré votre stratégie marketing, avez-vous pris le temps de définir des objectifs clairs ? Cette étape est primordiale pour savoir précisément comment vous comptez être à la hauteur de vos ambitions.

Pour réussir ce cap haut la main, vous pouvez utiliser la méthode SMART. Celle-ci consiste à déterminer des objectifs Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporels.

En fonction de ces derniers, vous serez en mesure de prévoir vos investissements marketing pour vos différents canaux de communication. Il vous restera ensuite à analyser les actions qui fonctionnent le mieux afin de ne garder que les plus rentables.

Le risque auquel vous vous exposez en ne définissant pas vos objectifs marketing est donc évident : vous pourriez mal gérer votre budget et dépenser des montants importants dans des promotions peu efficaces pour le but recherché.

Votre ROI à long terme laisse à désirer

À chaque campagne son objectif, vous l’aurez compris. Vous pouvez par exemple faire de votre priorité immédiate l’augmentation de conversions et mettre alors en place des actions ayant un impact direct sur vos ventes. Mais vous pouvez également avoir comme projet de renforcer la notoriété de votre marque. Dans ce dernier cas, vous n’aurez d’autre choix que d’avoir une vision à long terme de vos investissements.

Bien que bénéficier de résultats à moyen et long termes soit tout aussi important que d’avoir des résultats à court terme, il n’est cependant pas toujours évident de se tenir à cette logique. En effet, le ROI à long terme requiert de la patience et son processus de mesure s’avère moins évident. Un inconvénient qui mène par exemple certaines entreprises à faire le choix d’alimenter un blog régulièrement sans évaluer la performance des articles créés. Pourtant, l’objectif ultime est bel et bien d’avoir un ROI à long terme important.

C’est justement à ce niveau-là que vos chiffres dégringolent ? Peut-être est-ce parce que vous raisonnez trop à court terme et, au moment de déterminer si votre projet est rentable, vous vous fiez aux tendances de consommation à un instant T. Un conseil : gardez à l’esprit que ces dernières changent régulièrement en raison de l’attrait des clients pour la nouveauté. Un ROI positif au départ peut donc devenir négatif à moyen et long terme. Par conséquent, avant d’investir massivement dans un projet, assurez-vous qu’il sera rentable dans le temps.

Cette étape est toutefois délicate, car les projets à long terme présentent eux aussi leur lot d’incertitudes et octroient d’abord une rentabilité moindre à l’entreprise. La solution pour y voir plus clair ? Définir des objectifs SMART, encore et toujours, pour assurer une bonne gestion de votre trésorerie !

Vous êtes conscient que votre ROI pourrait être plus élevé ? Découvrez dans notre prochain article comment améliorer la rentabilité de vos campagnes marketing !

Lire l'article

Mathilde

Fascinée par l’évolution constante du digital, j’ai exercé pendant plusieurs années comme rédactrice web, métier grâce auquel j’ai appris à satisfaire les besoins des internautes et à tenir compte des exigences des moteurs de recherche. Aujourd’hui consultante marketing chez Eteamsys, je me suis spécialisée dans l’e-mailing ainsi que dans la gestion des logiciels développés par Hubspot.